Le Camping-car Du Bassin 33

Billet d'humour

Allez, un petit coup de gueule pour vous faire réfléchir avant le réveillon !

Tout camping-cariste est désormais confronté, lors de ses balades, à des réglementations pas toujours respectueuses du Droit élémentaire de stationner parfois mises en place dans les localités visitées, sans concertation aucune avec quelque représentant que ce soit du monde camping-cariste. De la discrimination à la tentative d'escroquerie, tout est souvent mis en œuvre sans aucun scrupule pour gâcher les balades des camping-caristes au mépris de l'égalité de tous devant la Loi : la discrimination est de rigueur et « légitimée », sa requalification en « différentiation réglementaire » lui donne le double avantage de lui retirer tout caractère illégal en lui permettant d'étouffer dans l’œuf toute tentative de contestation ! Il suffirait que cette discrimination soit reconnue juridiquement pour que les élus ayant mis en place ces arrêtés soient coupables d'escroquerie. C'est la réalité qu'affichent bien des arrêtés municipaux réglementant le stationnement des camping-cars en l'interdisant quasiment partout sauf sur les aires d'accueil payantes.

Mais certains camping-caristes indélicats peuvent aussi générer une certaine hostilité de la part de riverains parfois irascibles et intolérants ou d'élus à l'écoute de plaintes de ces mêmes riverains.

- Il est fort étonnant de constater que le stationnement des camping-cars n'est plus gênant dès lors qu'il devient payant !
- Il est fort étonnant de constater que des panneaux de signalisation n'ayant aucune valeur légale soient mis en place pour signaler l'interdiction d'accès ou de stationnement des camping-cars !
- Il est peu probable que ces camping-caristes peu scrupuleux se rendent compte de l'impact de leurs incivilités car ils sont responsables de notre rejet de la part des riverains et des élus.
- Il est peu probable que les élus continuent à accepter ces camping-caristes indélicats qui vidangent n'importe où au mépris de la salubrité publique, ou squattent impunément le domaine public en étalant tables, chaises, stores, quand ce ne sont pas des installations d'auvents fixes !
- Il est peu probable que les élus réglementant le stationnement des camping-cars se rendent comptent des déceptions, de la perte de temps, du dégoût, de la colère qu'ils génèrent chez les camping-caristes respectueux confrontés chaque jour de leurs balades à cette hostilité grandissante.
- Il est peu probable que les élus réglementant le stationnement des camping-cars se rendent comptent du nombre de localités que nous avons évitées et que nous éviterons parce que nous n'avons pu et ne pouvons pas y stationner simplement juste le temps de faire une course.
- Il est peu probable que, par ces réglementations anti-camping-caristes, ces élus se rendent compte de l'image négative qu'ils génèrent de la localité dont les habitants leur ont confié la gestion pour quelques années.
- Il est peu probable que ces élus se rendent compte de l'image négative des camping-caristes qu'ils génèrent en parquant les camping-cars, parfois par centaines, parfois même dans des zones de regroupement éloignées de tout centre d'intérêt !
- Il est peu probable que ces élus se rendent compte du manque à gagner des commerces que les camping-caristes fréquenteraient s'ils n'étaient pas rejetés ou relégués dans des aires payantes éloignées de tout centre d'intérêt.
- Il est peu probable que les camping-caristes respectueux acceptent de payer pour les indélicats parfois responsables de ce refus du camping-car - du véhicule mais pas de l'argent de ses occupants !
- Il est peu probable que les camping-caristes soucieux de la légalité continuent à se laisser intimider par des réglementations abusives et des signalisations n'ayant aucune valeur légale !

Tout n'est plus qu'intolérance, intimidations, répressions, discriminations, finances extorquées à tort et à travers. Des arrêtés sont pris sous couvert de justifications et motivations qui ne sont parfois que pures inventions et cogitations intellectuelles n'ayant aucun rapport avec la réalité, mais ayant pour objectif de rassembler les camping-cars en un lieu qui leur est dédié moyennant finances. Leur simple lecture peut être source de gags qui seraient hilarants s'ils n'étaient susceptibles de permettre d'en sanctionner les contrevenants. Il est d'ailleurs stupéfiant de découvrir l'ingéniosité déployée par certains élus pour élaborer de telles réglementations. Toute action se rapporte désormais à l'argent : cette « financiarisation » est responsable de cette course à l'argent qui doit affluer à tout prix dans les caisses municipales ou autres, même au prix d'entorses à la Loi et à l'égalité devant celle-ci. Mais le camping-cariste n'est pas ignare !

Bon réveillon et, avec un peu d'avance, Bonne Fin d'Année 2016 ! Pour la suite, on verra dimanche !

 
  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.
×